Pierre Gagnon

Directeur du marketing numérique, je navigue entre le côté créatif et le côté technique du web.

Mon rôle s’apparente à un touche-à-tout.  Je me concentre surtout sur les créations et la mise en place de campagnes publicitaires sur le web.  Ces campagnes se concrétisent le plus souvent sur la plateforme Google Adwords, mais aussi sur Facebook. Les campagnes couvrent plusieurs industries et secteurs : le tourisme, la formation professionnelle, les entreprises locales et plusieurs autres.

Je suis toujours à l’affût des tendances et nouveautés du web.  J’aime garder en tête que le trafic sur un site web représente des efforts. J’aime explorer les nouvelles avenues possibles dans le domaine de la publicité en ligne. J’aime trouver des outils ou mettre en place des stratégies pour rentabiliser les visites des internautes sur un site. Que cela soit l’abonnement à une infolettre ou à la relance des visiteurs en mettant en place une campagne de reciblage publicitaire (retargeting).

Pas nécessairement un fanatique de Facebook, du moins pour l’utilisation personnelle. Je saisis bien le potentiel que ce réseau social permet au niveau publicitaire. Il en va de même, pour Google Adwords. Je reste toujours étonné de voir les possibilités qu’offre cette plateforme de publicité.  J’adore particulièrement mettre en place des stratégies publicitaires auprès des PME. Ces stratégies sont trop souvent associées aux grandes entreprises.

Avant CLiNFO, il y a eu Bell

J’ai passé plus de 22 ans au sein d’entreprises de Bell Canada. Cela m’a permis de passer du temps dans plusieurs secteurs. En résumé, service à la clientèle, service de loyauté, analyste, responsable de la publicité coopérative, coach de vente et spécialiste de formation (mobile et internet). Je résume en quelques lignes mes années d’expérience. Toutes ces tâches, responsabilités et implications sont maintenant mises à profit dans mon travail chez CLiNFO.

Je crois aussi avoir un instinct pour ce qui touche au web. Est-ce l’instinct ou le fait de rester au fait de cette industrie stimulante qu’est l’internet? Il faut dire que je possède une passion avec ma collègue Nicole Bédard pour la lecture sur ce secteur.  Nous trouvons plus de plaisir à lire un livrel (ebook), une étude de cas ou une publication spécialisée sur le web qu’un roman.  C’est mauvais pour notre niveau de culture, mais à chacun son dada.